Le retour des terrasses

Dans une semaine jour pour jour, on nous promet un semblant de retour à ce qu’on appelle désormais « la vie d’avant ». Les restaurants vont rouvrir et avec eux les terrasses. Je me sens un peu seule quand je dis autour de moi que le 19 mai c’est au musée que je vais m’empresser de retourner. Pour la plupart de ceux à qui je pose la question, ce sont les restaurants qui manquent, et boire des verres en terrasse (on m’a aussi dit « me bourrer la gueule !!! »). Depuis le premier confinement l’année dernière, la consommation d’alcool a augmenté de 11% et ce serait encore pire pour le tabac. J’avais pour habitude de boire toute seule à la maison, pourtant je n’ai pas pensé à boire, sans doute parce que j’ai compris pourquoi je buvais. Cela dit, j’ai eu un peu plus de difficultés à gérer mon rapport à la nourriture et au début j’ai détesté faire du sport chez moi, le tapis de course à la salle me manquait tellement ! Aujourd’hui je trouverais idiot de dépenser autant d’argent pour un abonnement en salle de sport, et en même temps, c’est aussi un lieu qui permet de faire des rencontres, à méditer !

Même si ma préférence va aux musées, je dois dire que j’ai moi aussi envie de boire un bon mocktail (cocktail sans alcool) avec le retour des beaux jours, comme beaucoup d’entre nous, j’ai passé une année 2020 épouvantable, je ressens un grand besoin de communiquer et de voir de nouvelles têtes ! A Paris, on a la chance de pouvoir bénéficier d’une offre sans alcool un peu plus étendue qu’en province où le virgin mojito se révèle souvent comme seule option. Mais je n’ai pas envie d’être accompagnée d’amis buveurs parce que je n’ai pas envie de tenter le diable non plus. Il y a un dicton que j’aime beaucoup dans les cercles « sobres », c’est « Tu veux savoir qui sont tes amis ? Deviens sobre ! ». En effet, on se retrouve souvent confronté.e.s à un mur, on se sent seul.e.s, au début. Aujourd’hui, grâce à Sober Grid, l’application qui permet aux personnes sobres de créer du lien, je me sens moins seule, mais à Paris je ne connais personne avec qui boire un verre sans alcool. Sober Grid c’est super mais la plupart des personnes avec qui je communique vivent aux Etats-Unis… D’où l’intérêt de ce post : si toi aussi tu as envie de boire un verre avec quelqu’un qui ne boit plus, contacte-moi sur Insta @adieugueuledebois ou écris un commentaire, j’ai pour projet de réunir des personnes sobres à Paris, parce que l’union fait la force !

Pandora 🎈

L’une des plus belles terrasses de Paris : l’Apicius dans le 8ème